A LA UNEAstucesPEOPLE

Avoir un sommeil paisible : voici une recommandation spéciale

Le sommeil, une quête éternelle pour beaucoup, trouve peut-être sa réponse dans une recommandation inattendue. Une récente étude australienne a jeté une lumière nouvelle sur le lien entre l'activité physique diurne et la qualité du sommeil, remettant en question certaines croyances bien établies.

L’étude, menée sur 2 500 enfants pendant une période de huit jours, 24 heures sur 24, a cherché à établir un lien entre l’activité physique, la durée du sommeil et l’énergie matinale. Les résultats ont dévoilé une corrélation intrigante : plus l’activité physique était élevée, meilleure était la qualité du sommeil et moindre était la fatigue ressentie le lendemain matin.

Le professeur Pierre Geoffroy de l’hôpital Bichat à Paris, commentant ces résultats, affirme que l’activité physique régulière est un facteur clé pour un sommeil de qualité. Cette conclusion va à l’encontre de l’idée généralement acceptée selon laquelle le sport pourrait davantage fatiguer que favoriser le repos.

Bien que la suractivité physique puisse présenter des risques, aucune étude n’a démontré que des niveaux modérés d’exercice quotidien, allant jusqu’à 1 à 2 heures par jour, conduiraient au surentraînement. Les médecins soulignent ainsi que l’activité physique régulière, plutôt que de nuire au sommeil, peut contribuer à un cycle positif de bien-être.

Cependant, une mise en garde est émise concernant le timing de l’exercice. Faire du sport trop tard dans la journée pourrait surstimuler les muscles, entraînant une difficulté accrue à s’endormir. Il est crucial d’apprendre à son corps à se reposer en alternant des séances d’entraînement intensives avec des périodes de repos.

En résumé, l’étude suggère que l’activité physique régulière, modérée et bien chronométrée, peut être une clé pour améliorer la qualité du sommeil. Une perspective qui pourrait influencer les habitudes de nombreuses personnes cherchant à mieux dormir et à maximiser leur énergie quotidienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page