A LA UNEBENINÉconomie

Bénin : augmentation du prix de l’engrais NPK, une nouvelle épreuve pour le secteur agricole

Au Bénin, le secteur agricole fait face à un défi majeur avec l'annonce de l'augmentation  du prix de l'engrais NPK. Cette décision a suscité des inquiétudes parmi les acteurs de l'agriculture, mettant à l'épreuve un secteur déjà confronté à diverses pressions.

L’engrais NPK, composé d’azote, de phosphore et de potassium, est un élément essentiel pour la fertilité des sols et la croissance des cultures. L’annonce de son augmentation de prix soulève des préoccupations quant à l’impact financier sur les agriculteurs, qui dépendent fortement de cet intrant pour optimiser leurs rendements.

Cette nouvelle réalité économique pose également des défis au niveau de la rentabilité des exploitations agricoles, mettant en péril la stabilité financière des agriculteurs. Les conséquences de cette hausse de prix pourraient se répercuter sur les coûts de production, avec un possible impact sur les prix des denrées alimentaires pour les consommateurs. Selon Fraternité Fm, le prix du sac de 50kg d’engrais NPK, initialement vendu à 14.000 francs est passé à 22.000 francs CFA.


LIRE AUSSI : Le Bénin prépare l’envoi d’un contingent en Haïti pour une mission de sécurité dans le pays


Les autorités et les parties prenantes du secteur agricole devront collaborer étroitement pour trouver des solutions durables face à cette augmentation du prix de l’engrais NPK. La recherche de mécanismes d’atténuation des coûts, ainsi que le soutien aux agriculteurs, seront essentiels pour assurer la résilience du secteur face à ces défis économiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page