A LA UNEBENIN

Bénin: Gabin Djèbou félicite Guy Mitokpè pour son entrée dans le bureau politique de Les Démocrates

Le dimanche 15 octobre 2023 aura été une journée décisive pour les acteurs de l’opposition béninoise. Une journée déterminante pour ‘’la reconquête de la souveraineté du peuple béninois’’. C’est d’ailleurs sous ce thème que s’est arc-bouté le congrès du plus redoutable parti de l’opposition, Les Démocrates. Au bout de 48 heures, le sort est jeté et le nouvel état-major de prise de décisions politiques est dévoilé au public qui s’impatiente derrière le rideau.

 

Un jeu de chaise entre les « vieux briscards » mais aussi de nouveaux entrants au rang desquels figure l’honorable Guy Mitokpè. C’est une bonne nouvelle, on ne peut que s’en réjouir, du moins pour les sympathisants, de l’entrée de Guy Mitokpè au sein de l’instance de décision du parti de l’opposition le plus en vue sur l’échiquier politique béninois.
Et quand on a, sans tenir grand compte des adversaires politiques dans les circonscriptions électorales pas les moindres, mouillé avec détermination et confiance le maillot pour offrir un spectacle plaisant au peuple béninois lors des élections législatives de janvier 2023, on ne peut que mériter ‘’la couronne de justice’’

A tout point de vue, l’ancien locataire de la Marina a le mérite d’avoir fait un choix stratégique en mettant l’homme qu’il faut à la place qu’il mérite. C’est sans doute un choix tactique qui va payer très lourd dans les jours, semaines et mois à venir, mais aussi un signal très fort que lance l’insaisissable Thomas Boni Yayi au patron de Restaurer l’Espoir qui a tôt fait de mépriser les talents de son ex « disciple ».

LIRE AUSSI: Les Démocrates au Bénin: Chabi Yayi dans le bureau politique national, Eric Houndété réagit

Position stratégique.

« Quand vous voyez un homme habile dans son ouvrage, il se tient auprès des rois et non auprès des gens obscurs. » C’est la connaissance appliquée de cette loi qui meut et mouvra les pas de l’He Guy Mitokpè dans sa carrière politique. Indéniablement, l’audace de l’homme politique, le courage d’un jeune de contrarier son ancien mentor politique au point même de se séparer d’avec son parti au profit du parti Les Démocrates lui vaut les prouesses de l’heure. C’est dire donc qu’il ne faut pas avoir peur de se réinventer et d’oser être différent en contrariant parfois des gens pour autant que cela vous permette de saisir les opportunités de l’océan bleu. Malgré ce que l’on peut en penser, c’est la leçon à tirer du choix politique qu’a fait le parlementaire de la 7è législature.

LIRE AUSSI: Les Démocrates au Bénin: “Rien n’est reproché à Eric Houndété”, la défense de Guy Mitokpè

Des prévisions réjouissantes pour 2026…

Quand on a l’œil de lynx, on ne peut manquer de lire entre les lignes que le choix tactique porté sur le Dr Guy Mitokpè au poste de Chargé de Communication du parti Les Démocrates est un casting méritoire. En la matière le Maître Orchestre du grand rassemblement du peuple souverain est à féliciter.

Tant ce jeune maître harangueur de foule brille d’ingéniosité, de sagesse et de perspicacité dans ses actions, dans ses décisions et dans ses discours. Son humilité et son sens de persuasion lui seront d’une utilité infaillible dans la réussite de sa haute mission.

C’est tout le meilleur qu’on peut lui souhaiter durant ce voyage plaisant mais jonché de défis et de suspens dont sont faites les élections générales de 2026 qui s’annoncent avec autant de surprises.

De toute évidence, les mois à venir vont mettre à rude épreuve l’ingéniosité, la créativité et l’ardeur de ce brillant rouage humain avec lequel le président Yayi devra collaborer sans faille pour réussir sa plus grande mission à la tête du parti.

LIRE AUSSI: Présidentielle 2026 au Bénin: Boko-Djogbénou, l’épine dans le pied du camp Talon

Mitokpè en 2026, la fin de la rupture ?

Il n’est pas trop tôt de le dire quand on a un sens d’orientation claire des défis des élections générales de 2026 et qu’on a besoin d’un contrepoids sérieux à la peau neuve contre la ruse et la rage.
Certains pourraient le prendre comme un pavé dans la marre, mais c’est la volonté du peuple qui l’emportera sous le leadership rassembleur de celui qui désormais tient la manette et porte la casquette de chef de l’opposition, le taureau de Savè, que dis-je, de Tchaourou.

Quoi que ce soit, l’ex parlementaire, le Dr Guy Mitokpè, est sans contredit de l’or en barre dans le camp de l’opposition. Les preuves sautent à l’oeil. Et le Président Yayi, en homme averti de la chose politique, ne se laissera pas à nouveau éconduit en ces moments où le peuple saigne et souffre des erreurs de casting du passé.

Mieux, le positionnement des jeunes talentueux, travailleurs, confiants et résolus pour la victoire écrasante du peuple à travers le parti LD doivent être la priorité unanime des décideurs au sein de l’Etat-major. Oui, c’est le prix à payer pour une quelconque reconquête de la souveraineté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page