A LA UNEAFRIQUEBENINDiplomatieEconomie

Bénin : une délégation de la Douane nigérienne attendue à Cotonou

Dans le cadre du processus de normalisation des relations entre le Niger et ses voisins suite à la levée des sanctions de la Cédéao, le Bénin annonce la prochaine arrivée d'une délégation de la douane nigérienne sur son territoire.

Des hauts fonctionnaires de la douane nigérienne annoncés à Cotonou. L’information, provenant d’une source béninoise relayée par Bip Radio, prévoit la visite pour le dimanche 3 mars, bien que son officialisation demeure en attente de confirmation par les autorités nigériennes. Cette annonce intervient peu de temps après la réouverture de la frontière à Malanville du côté béninois, alors que des mesures restrictives subsistent du côté nigérien.

Il convient de rappeler la récente visite de trois ministres béninois à la frontière Bénin-Niger. Abdoulaye Bio Tchané, Romuald Wadagni et Gaston Dossouhoui, représentant le gouvernement béninois, ont évalué l’efficacité de la réouverture de la frontière côté béninois, une décision issue du sommet extraordinaire de la Cédéao à Abuja. Malgré la persistance de la fermeture du côté nigérien, la délégation a constaté une reprise progressive des activités économiques, dénotant la résilience des populations des deux nations.


LIRE AUSSI : Bénin : 10 députés interpellent le gouvernement sur la mise à la retraite d’office au sein de l’armée


Selon le ministre d’État béninois, Abdoulaye Bio Tchané, tous les services nécessaires, y compris la douane et la sécurité, sont mobilisés pour garantir une circulation fluide entre le Bénin et le Niger. Cette initiative témoigne de la volonté du Bénin, sous la direction du président Patrice Talon, de maintenir des relations amicales et fraternelles avec le Niger, malgré les défis posés par le récent putsch militaire au Niger et les tensions régionales qui en ont découlé.

Dans un geste de diplomatie régionale, le ministre béninois des Affaires Étrangères a réaffirmé l’engagement du Bénin à œuvrer pour le maintien du Niger, du Burkina Faso et du Mali au sein de la Cédéao. Cette démarche souligne la conviction du Bénin en la nécessité d’une union solide au sein de la famille régionale, prônant des changements concertés pour surmonter les crises actuelles.


LIRE AUSSI : Le Niger garde toujours close sa frontière avec le Bénin, six jours après la levée des sanctions de la CEDEAO


Mise en service du pipeline

Si cette visite cristallise les regards notamment sur les relations diplomatiques actuelles entre les deux pays, il n’en demeure pas moins qu’elle porte sur des projets communs au Bénin et au Niger. Des projets dont les termes ont été adoptés sous la gouvernance du président Mohamed Bazoum, déchu le 26 juillet par un coup d’Etat militaire. Selon Banouto, cette visite de la douane nigérienne qui se tiendra du 3 au 8 mars 2024, s’inscrit dans le cadre de la mise œuvre du projet du pipeline Niger-Bénin destiné à l’exportation via le port de Cotonou du pétrole brut nigérien.

Le média annonce par ailleurs que le pipeline a été officiellement mis en service ce 1er mars, avec le démarrage de la production à Agadem. Le chargement du premier navire au port de Cotonou, informe également le média, est prévu pour le 1er mai 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page