A LA UNEAFRIQUEBENINSécuritéSécurité

Frontière Bénin-Niger : un homme abattu en tentant de forcer le passage malgré la fermeture

Le 24 février 2024, un incident tragique a eu lieu à la frontière entre le Bénin et le Niger, marqué par la mort d'un homme atteint par une balle.

Alors que la frontière demeure fermée en raison des sanctions imposées par la CEDEAO contre le Niger à la suite du coup d’État contre le président Mohamed Bazoum, l’homme, en route vers Gaya, a cherché à forcer le passage sur le pont. Malgré les tirs d’avertissement, il a persisté dans sa progression et a été abattu par les forces de défense et de sécurité nigériennes postées sur le pont.

La situation était confuse sur le pont frontalier ce jour-là. Selon les informations recueillies par Sota Fm, l’homme aurait pénétré sur le pont par une brèche et, malgré les avertissements, n’a pas fait demi-tour. Touché par balle, il est tombé avant d’être évacué vers Gaya au Niger par les sapeurs-pompiers pour recevoir des soins. Malheureusement, il a succombé à ses blessures.


LIRE AUSSI : La CEDEAO lève les sanctions contre le Niger après plusieurs mois


Cet incident met en lumière les tensions croissantes à la frontière en raison de la fermeture imposée par les sanctions de la CEDEAO. Des mesures de sécurité renforcées, telles que l’installation de blocs et de conteneurs pour interrompre tout trafic terrestre, ont été mises en place, laissant la voie fluviale comme principal canal d’échange entre les deux pays voisins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page