A LA UNEAFRIQUEPolitique

Gabon : Ali Bongo destitué de la présidence du PDG

Jeudi 7 mars 2024, Ali Bongo, l'ex-chef de l’État gabonais, a été destitué de la présidence du Parti démocratique gabonais (PDG), selon l'annonce faite par Luc Oyoubi, secrétaire général par intérim du parti.

Ali Bongo ne dirige plus le Parti démocratique gabonais. Une délégation du parti a remis la nouvelle à Ali Bongo à son domicile. Sa destitution est attribuée à son « incapacité multiforme ». Cette décision survient quelques jours avant le 12 mars, date anniversaire du parti.

Ali Bongo a été renversé par les forces armées gabonaises le 30 août 2023, après avoir été contesté suite à sa réélection pour un troisième mandat. Cette destitution marque un tournant dans les 40 ans de règne des Bongo au sommet de l’État gabonais.


LIRE AUSSI : Burkina Faso: « Nous ne ferons plus d’élections pour faire des élections », le Premier ministre Kyélèm de Tambèla


Le PDG cherche désormais à se réorganiser et a également annoncé la radiation de Joséphine Kama, mère d’Ali Bongo et épouse du fondateur du parti, Omar Bongo. Paul Biyoghe Mba et Alain-Claude Bilie By Nze Jeannot Kalima occupent désormais des postes clés dans l’organigramme provisoire du parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page