A LA UNEAFRIQUEPolitique

Le Bénin, le Sénégal, le Nigéria et les autres pays de la CEDEAO invités à rejoindre l’AES

Le Premier ministre de la transition au Niger, Ali Mahaman Lamine Zeine, a lancé une invitation aux pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) pour qu'ils rejoignent l'Alliance des États du Sahel (AES). En déplacement à Nairobi, où il participe à l’Assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD), Zeine a souligné les avantages de cette alliance.

“Je ne peux pas être trop provocateur, mais je veux demander à Cédéao de rejoindre l’AES. Il y a des pays de la Cédéao qui voudraient probablement rejoindre l’AES parce qu’à l’intérieur de l’AES, c’est la culture de la souveraineté et de la dignité du continent“, a déclaré Lamine Zeine, le Chef du gouvernement nigérien.


LIRE AUSSI : Crise Bénin – Niger : le général Tiani se refuse de recevoir un émissaire du président Talon


Cette déclaration intervient dans un contexte où des appels sont lancés pour le retour du Niger, du Mali et du Burkina Faso dans le giron de l’organisation sous-régionale. Cependant, les trois pays envisagent de créer une confédération pour faire face aux défis communs. Bien que la CEDEAO tente de les ramener dans son cadre, rien n’indique pour l’heure que les régimes militaires en place à Bamako, Ouagadougou et Niamey soient prêts à revenir en arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page