A LA UNEAFRIQUEPolitique

Le Niger annonce la création d’une commission tripartite pour résoudre la crise avec le Bénin

Au Niger, le Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) a annoncé ce lundi 1er juillet 2024, la mise en place d'une Commission tripartite suite à la médiation menée par les anciens Présidents de la République du Bénin, Nicéphore Soglo et Yayi Boni. L'objectif de cette Commission est d'aplanir les divergences et de proposer des solutions pour mettre fin à la crise entre Niamey et Cotonou.

Le Niger pose visiblement un pas de géant dans la dynamique de résolution de la crise avec le Bénin. Après avoir échangé mardi 25 juin dernier avec les anciens présidents béninois Nicéphore Soglo et Boni Yayi, les autorités militaires au pouvoir depuis le renversement du président Mohamed Bazoum ont donné leur accord pour la création d’une commission tripartite. Selon un communiqué final qui a sanctionné la visite de médiation des deux anciens dirigeants béninois à Niamey la semaine écoulée, cette Commission tripartite sera composée de représentants des gouvernements béninois et nigérien ainsi que des médiateurs Boni Yayi et Nicéphore Soglo.

Elle est essentiellement chargée d’engager un « dialogue constructif » centré sur « les intérêts supérieurs des deux pays au-delà de toutes autres considérations », précise le communiqué parvenu à Africaho. Pour rappel, Nicéphore Soglo et Yayi Boni ont effectué une visite à Niamey le 24 juin dernier, où ils ont discuté avec les autorités de transition, y compris le Président Abdourahamane Tiani, concernant la crise persistante entre le Bénin et le Niger depuis près d’un an, depuis l’arrivée au pouvoir des militaires du CNSP. Le communiqué du CNSP renseigne qu’au cours de cette rencontre, des « preuves documentées » des griefs soulevés par les autorités nigériennes contre le régime du Président Patrice Talon ont été présentées aux deux médiateurs.


LIRE AUSSI : Au Bénin, Patrice Talon promet des «diligences» pour la résolution de la crise avec le Niger


Patrice Talon disposé à faire des « diligences »

Au terme de leur visite, Boni Yayi et Nicéphore Soglo n’ont donné aucune déclaration publique. Mais lundi 1er juillet, les deux anciens dirigeants ont rencontré le président béninois, comme annoncé d’ailleurs par Africaho. Au terme de leurs échanges, ils ont exprimé leur satisfaction quant au contenu des échanges et ont par ailleurs indiqué qu’ensemble avec Patrice Talon, des diligences seront menées pour une résolution rapide de la crise entre les deux pays.

La création de la présente Commission tripartite représente un espoir tangible de résolution pacifique du différend entre le Niger et le Bénin. Elle marque une volonté commune de trouver une issue pacifique et durable à ce différend.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page