A LA UNEAFRIQUESécurité

Niger : enlèvement du Préfet de Bilma par un nouveau groupe politico-militaire

Un groupe jusqu'ici inconnu, le Front patriotique pour la justice (FPJ), dirigé par Mahamat Tori, a revendiqué l'enlèvement du préfet de Bilma, le commandant Amadou Torda, ainsi que de sa délégation sécuritaire.

Un groupe politico-militaire enlève le préfet de Bilma et exige la libération de l’ex-président Bazoum, rapporte RFI. L’attaque a eu lieu dans la région d’Agadez, marquée par des affrontements ayant coûté la vie à deux soldats nigériens et un membre du FPJ, avec cinq arrestations au total, précise le média français.

Le FPJ, dans un communiqué diffusé samedi 22 juin, affirme que cet acte vise à rétablir la démocratie au Niger et à obtenir la libération de l’ex-président Mohamed Bazoum, actuellement détenu par la junte militaire. Mahamat Tori a déclaré : « Nous continuerons cette lutte jusqu’à la libération du président Mohamed Bazoum ».


LIRE AUSSI : Le Général Tiani reçoit les 5 Nigériens arrêtés à Sèmè-Podji après le retour au pays


Ce groupe politico-militaire émerge après le sabotage d’un pipeline par le Front patriotique pour la libération (FPL) le 16 juin, mené par Mahmoud Sallah, qui partage la même exigence de libération de Mohamed Bazoum.

La junte militaire nigérienne a confirmé l’attaque et l’enlèvement, soulignant la résistance des forces de sécurité face à l’assaut. Le ministre de l’Intérieur a exprimé sa sympathie envers les otages et leurs familles, saluant leur résistance face à cette situation difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page