A LA UNEAFRIQUEPolitique

Niger : le régime militaire rétablit la taxe sur les appels internationaux

Face aux difficultés économiques depuis l’embargo et les sanctions économiques de la Cédéao, le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) a rétabli la taxe sur les appels internationaux.

La taxe sur les appels internationaux est désormais rétablie au Niger. En effet, suspendue depuis 2022, la taxe sur la terminaison du trafic international entrant fait son retour en raison des difficultés économiques que connait le pays et qui sont d’ailleurs dues à l’embargo et les sanctions économiques de la Cédéao à la suite du coup d’Etat du 26 juillet dernier.

Selon le décret du CNSP cité par RFI, aucun détail n’a été donné sur le montant de la taxe sur les appels internationaux. Mais en 2022, l’une des causes qui a d’ailleurs consacré la suspension de la présente, ce sont les contestations des maisons de téléphonie mobile. Avec ce retour de la taxe, elles n’auront visiblement pas d’autres choix que de subir au regard de la fermeté du régime militaire au pouvoir.

LIRE AUSSI : Nigéria : Aliko Dangoté soupçonné d’avoir participé à des délits financiers à la Banque centrale

Au Niger, le général Abdourahamane Tiani et le gouvernement de transition travaillent d’arrache-pied en vue de la relance de l’économie nationale éprouvée par le maintien des sanctions économiques de la Cédéao. Plusieurs mesures de grande portée sont prises à cet effet, pour améliorer les finances du pays. On note entre autres, le prélèvement de 10 francs CFA sur chaque chargement de carte de téléphonie mobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page