A LA UNEAFRIQUESécurité

Plusieurs militaires nigériens tués dans une attaque contre le pipeline

Au Niger, plusieurs militaires ont été tués dans une attaque contre une patrouille de surveillance du pipeline Bénin – Niger. Selon les informations, la scène s'est déroulée ce mercredi 12 juin 2024 au  à Gaya, dans le département de Dosso.

Une attaque à Gaya dans le  département de Dosso a coûté la vie à plusieurs militaires nigériens. Suite à l’attaque, six (06) militaires ont perdu la vie  et une personne a été  prise en otage.

Selon Strategic Stabilization Advisors qui a rapporté les faits, les assaillants sont arrivés à moto et ont attaqué à Tibiry, à 14 km de Salkam. « Plusieurs militaires nigériens tués et une personne prise en otage », rapporte la source.


LIRE AUSSI : Crise Bénin- Niger: les 05 nigériens arrêtés à Cotonou bientôt devant la CRIET


Les autorités nigériennes n’ont pas encore réagi à cette attaque meurtrière  mais il convient de souligner que cette situation intervient dans un contexte où les relations entre Niamey et Cotonou sont tendues. Il s’agit d’un conflit frontalier né au lendemain du coup d’Etat de juillet 2023 et qui s’est par la suite étendu au projet Pipeline.

Pour rappel, le premier ministre nigérien, Ali Lamine Zeine avait affirmé il y a quelques jours, lors d’une conférence de presse tenue à Niamey, que “des terroristes en provenance du Bénin étaient à l’origine d’une attaque enregistrée sur la base militaire de  Boni au Niger”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page