A LA UNEAFRIQUEPolitique

RDC : débat houleux sur les salaires des députés, des chiffres qui font controverse

En République Démocratique du Congo, la question des salaires des élus refait surface avec vigueur. La récente déclaration du nouveau président de l’Assemblée nationale, Vital Kamerhe, affirmant que les députés percevaient 14 millions de francs congolais, environ 5 000 dollars, a déclenché une nouvelle polémique. Cependant, cette assertion est contestée par plusieurs voix.

Une grosse bataille de chiffres autour du salaire des députés en RDC. Selon la loi de finance 2024, l’enveloppe globale destinée à la rémunération des élus s’élève à plus de 140 milliards de francs congolais, soit environ 46,3 millions de dollars. Cela équivaut à un salaire mensuel de plus de 8 500 dollars par député, avec un effectif total de 500 sièges.

Cette disparité de chiffres a été soulignée par diverses organisations de la société civile telles que Congo n’est pas à vendre, la Lucha et l’Observatoire de la Dépense Publique (Odep). Selon l’Odep, les députés nationaux toucheraient environ 9 000 dollars, tandis que les sénateurs percevraient jusqu’à 11 000 dollars.


LIRE AUSSI : RDC : désaccord au sein de l’opposition sur la désignation d’un porte-parole officiel


Cette rémunération peut être doublée avec les frais spéciaux et les primes, ajoute Florimond Muteba, président de l’Odep.

La transparence sur ces rémunérations est cruciale, mais la société civile critique régulièrement l’existence d’un « Fonds spécial d’intervention » prévu par la loi de finance, parfois utilisé pour augmenter les salaires des élus de manière opaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page