A LA UNEAFRIQUEPolitique

Remaniement ministériel au Niger : arrivée de deux nouveaux ministres au gouvernement

Le Général Abdourahamane Tiani, président du Conseil national pour la sauvegarde de la Patrie (CNSP) et chef de l’État du Niger, a annoncé ce lundi la nomination de deux nouveaux ministres au sein du gouvernement, rapporte l'Agence nigérienne de presse (ANP).

Dans un décret signé le 19 février 2024, le Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP), le Général de Brigade Abdourahamane Tchiani, a procédé au remaniement du Gouvernement de la Transition nigérienne.

Le Président de la Transition nigérienne a effectué une séparation des portefeuilles du ministère du Pétrole, des Mines et de l’Energie, conduit jusque-là par le ministre Mahaman Moustapha Barké Bakou, depuis sa prise de fonction le 19 août 2023, suite au coup d’Etat du CNSP.


LIRE AUSSI : Le Tchad déclare l’état d’urgence alimentaire face à l’afflux massif de réfugiés soudanais


Selon le présent décret portant réaménagement technique du gouvernement, le ministère du Pétrole, des mines et de l’Énergie a été subdivisé en trois départements. Moustapha Mahaman Barké Bako, précédemment titulaire du ministère, conserve la responsabilité du portefeuille du Pétrole.

Le Commissaire Colonel Ousmane Abarchi fait son entrée au sein du gouvernement et prend la tête du département des Mines. De même, le nouvel arrivant, le Professeur Haoua Amadou, est désormais en charge du portefeuille de l’Énergie.

Le premier gouvernement de la Transition actuelle au Niger, composé de 21 membres, a été formé le 9 août 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page