A LA UNEAFRIQUEPolitique

Tchad : décès de l’opposant Yaya Dillo suite à l’assaut du siège de son parti

L'opposant tchadien Yaya Dillo est décédé le 28 février des suites des blessures infligées lors de l'assaut du siège de son parti. Le procureur près le tribunal de grande instance de Ndjamena, Oumar Kebellaye, a confirmé la mort lors d'une conférence de presse le 29 février.

Yaya Dillo est mort mercredi 28 février des suites des blessures qu’il a reçues dans l’assaut du siège de son parti, apprend Africaho de sources sécuritaires tchadiennes. La nouvelle a été confirmée ce 29 février par le procureur près le tribunal de grande instance de Ndjamena, Oumar Kebellaye, lors d’une conférence de presse. Les autorités ont déclaré qu’il y avait des « dizaines de blessés et de morts » et ont interpellé 26 personnes. Internet reste coupé dans la capitale tchadienne.

Lors de l’assaut, le bâtiment a été fortement endommagé par des tirs, selon des images du lieu, publiées par plusieurs médias locaux. L’opposition et les partisans de Dillo affirment cependant qu’il a été assassiné, tandis que le gouvernement de son côté indique qu’il a été tué après avoir refusé de se rendre et que ses partisans ont ouvert le feu en premier.


LIRE AUSSI : Tchad : le calendrier électoral dévoilé avec la date du premier tour de la présidentielle


Les événements ont été déclenchés par l’arrestation du chargé des finances du PSF, son parti politique. Les autorités déclarent par ailleurs que quatre militaires et trois membres du PSF, dont Yaya Dillo, ont été tués. Les opposants au gouvernement dénoncent une répression violente et estiment que les rivalités au sein du clan au pouvoir perturbent la transition.

Yaya Dillo était le cousin de l’ancien président Idriss Deby Itno. Cette tragédie survient trois ans après une tentative précédente d’arrestation au cours de laquelle sa mère et l’un de ses fils avaient été tués. L’opposant avait ensuite pris le chemin de l’exil pendant plusieurs mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page