A LA UNEAFRIQUEPolitique

Le général Tiani s’adresse aux Nigériens après le 1er sommet de l’AES

Le Général Abdourahamane Tiani, Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) du Niger, a publié un communiqué le mercredi 11 juillet 2024, dans lequel il adresse un message de remerciements aux Nigériens suite au premier sommet de l’Alliance des États Sahéliens (AES), tenu le samedi 6 juillet dernier à Niamey.

Portée sur les fonts baptismaux, il y a trois mois à peine, l’Alliance des Etats du Sahel (AES) a tenu son premier sommet le 6 juillet dernier à Niamey. Sous la présidence du général Abdourahamane Tiani, président de la transition au Niger, les assises se sont déroulées dans une atmosphère visiblement sereines. Lors de ce sommet qui a surtout rassemblé le Colonel Assimi Goïta, président de la transition au Mali et le Capitaine Ibrahim Traoré, président de la transition au Burkina Faso, les trois pays membres de l’organisation ont adopté de grandes résolutions.

On retient entre autres, l’adoption du traité instaurant la Confédération des États du Sahel, la création d’une banque d’investissement ainsi qu’un fonds de stabilisation pour la région. De plus, une coordination renforcée dans les domaines diplomatiques et de politiques de développement a été décidée. Le Colonel Goïta a été élu président de l’organisation sous-régionale pour un mandat d’un an. Le sommet qui a pratiquement cristallisé toutes les attentions en Afrique de l’Ouest surtout s’est déroulé dans des conditions que le général a saluées dans un communiqué de remerciements publié mercredi.


LIRE AUSSI : AES: la première session parlementaire de la confédération annoncée au Burkina-Faso


L’Organisation de la première Conférence des Chefs d’Etat des pays membres de l’Alliance des Etats du Sahel (AES), tenue le 6 juillet 2024, à Niamey a été une réussite totale. Ce succès sans commune mesure, a été rendu possible grâce à la mobilisation du peuple nigérien et particulièrement les habitants de Niamey et ses alentours.

Gl Abdourahamane Tiani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page