A LA UNEBENINPolitique

Réforme du code électoral au Bénin : Jean-Eudes Mitokpè plaide pour une révision

Lors de sa conférence de presse du 17 juin 2024, Jean Eudes Mitokpe a vivement critiqué les récentes modifications du code électoral béninois. Selon lui, ces changements posent un risque sérieux pour la transparence et l'équité des élections présidentielles de 2026, notamment en ce qui concerne le choix des candidats.

Jean-Eudes Mitokpè a exprimé son inquiétude quant à la dernière version du code électoral, adoptée par les députés et les partis politiques. Lundi 18 juin face aux professionnels des médias à Abomey-Calavi dans le département de l’Atlantique, le président d’OB26 a souligné que cette réforme, loin de simplifier le processus électoral, pourrait en réalité exclure certains candidats et porter atteinte à la démocratie béninoise.

“Rien n’est joué sur le code électoral” a-t-il affirmé. “Nous sommes encore à deux ans de l’élection, et il est inadmissible que ce qui s’est passé en 2019 se répète encore à nouveau dans ce pays.”


LIRE AUSSI : Bénin : après sa garde à vue, Jean Eudes Mitokpè dénonce des pressions politiques


Un impact potentiel sur la possible candidature d’Olivier Boko

Selon le journaliste face à ses confrères, les modifications du code électoral semblent particulièrement viser la candidature d’Olivier Boko, soutenue par ce dernier et son mouvement OB26. Jean-Eudes Mitokpè a donc dénoncé ces manœuvres comme “une tentative de manipulation politique destinée à empêcher Boko, et d’autres candidats d’être à ce rendez vous électoral”.

L’intérêt supérieur de notre nation et la quiétude requièrent que nous révisions ce code électoral.

Jean-Eudes Mitokpè

Le président du creuset OB 26, a lancé un appel pressant pour une révision du code électoral, arguant que plusieurs couches de la société civile ont également exprimé leur mécontentement. Selon lui, la révision est nécessaire pour garantir la quiétude, réduire les tensions et favoriser le vivre ensemble. “Il est crucial de revoir ce qui a été fait pour éviter toute forme mécontentement”.


LIRE AUSSI : Présidentielle 2026 au Bénin : Jean-Eudes Mitokpè se prononce sur la décision d’Olivier Boko


La posture de Talon abordée

Jean-Eudes Mitokpè a également abordé la position du Président Patrice Talon concernant la candidature d’Olivier Boko. Il a souligné que Talon n’a jamais caché son opposition à cette candidature, ce qui ajoute une dimension politique supplémentaire aux modifications du code électoral. “Aujourd’hui, nous savons que le Président de la République ne veut ni de Olivier Boko ni de Johannes Dagnon, et beaucoup d’autres également,” a-t-il affirmé. “Mais en politique, il n’y a jamais de certitude.”, a-t-il ajouté.

Lors de sa conférence de presse, Jean-Eudes Mitokpè a rappelé sa vision de la politique basée sur la transparence, l’équité et la participation citoyenne. Et pour lui, les Béninois doivent tous travailler à l’unanimité à ce que cet idéal soit partagé. “La jeunesse et tous les militants doivent s’engager pour garantir des élections justes et transparentes en 2026”, va-t-il conclure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page